Eurodéputé - Chef de délégation La France insoumise au Parlement européen
Membre de la Commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie (ITRE), de la Commission de l’agriculture (AGRI)
et de la Commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire (ENVI)

Biographie

Qui es-tu ? 

Je suis né dans la Loire, à Firminy, et j’ai grandi à Valence dans la Drôme où j’ai effectué ma scolarité jusqu’à la fin du lycée. J’ai obtenu un bac scientifique et j’ai intégré une école d’ingénieur grenobloise dans le domaine de l’informatique et des mathématiques appliquées. J’ai ensuite effectué un doctorat au sein de l’Office Nationale des Études et Recherches Aérospatiales. J’ai ensuite travaillé au sein d’une start-up dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Comment a commencé ton engagement ?

En 2005, je me suis engagé dans la campagne contre le Traité Constitutionnel Européen que j’ai vécu comme un moment intense de politisation. En 2006, j’ai participé à la mobilisation contre le Contrat Première Embauche. J’ai senti la force du peuple quand il se regroupe autour d’objectifs communs et j’ai voulu rejoindre une organisation politique, mais aucune ne me convenait. J’ai rejoint le Parti de Gauche à sa création et je me suis engagé pleinement à partir de 2016 dans La France insoumise.

Quel est le combat que tu portes ou que tu souhaites mener ? 

Nous devons dénoncer l’Europe de la caste en montrant l’utilité de député·e·s européen·ne·s insoumis·es. Je travaillerai sur les questions d’industrie, de recherche et d’innovation qui sont trop peu présentes dans le débat public alors qu’elles sont indispensables pour la relocalisation de l’économie et la planification écologique.