Biographie

Qui es-tu ? 

Juriste et universitaire spécialisée sur la problématique des discriminations, j’ai 48 ans et j’habite Lyon depuis 25 ans. Je suis née et j’ai grandi en Algérie et depuis longtemps je mène un double combat pour l’universelle dignité des femmes et contre les inégalités sociales et culturelles. Je suis à la fois attachée à la laïcité et au respect de la diversité, richesse de nos sociétés contemporaines.

Comment a commencé ton engagement ?

Je conçois mon engagement avec le GRAM (Groupe de Réflexion et d’Actions métropolitaines Lyon) sur la liste de la France insoumise aux élections européennes comme le prolongement de mes combats antérieurs, et pour que l’Europe s’ouvre plus largement encore à la problématique de la coopération en Méditerranée. 

Cela suppose dans mon esprit que la France pèse de tout son poids pour mieux travailler avec l’Europe du sud (Espagne, Italie, Grèce, Portugal) et ainsi contribuer à faire de de la coopération avec le Maghreb l’un des axes centraux de la politique européenne pour la paix, le développement, la solidarité, l’écologie. À l’évidence cette politique ne sera possible que si l’on est capable de rompre avec les approches néo-libérales au pouvoir en Europe depuis trop longtemps. Nous ne pouvons plus attendre, le destin des générations futures est entre nos mains…