Biographie

Qui es-tu ? 

J’ai 58 ans et j’habite à Rennes depuis trois ans. J’ai grandi à Taden, une petite commune près de Dinan (22). Après l’obtention d’un bac littéraire, j’ai exercé en tant que comédienne et formatrice en art dramatique pour enfants et adolescent·e·s au sein d’une association et en milieu scolaire. En 2003, je me suis réorientée dans le secteur de la santé et je me suis formée au métier d’aide-soignante. Aujourd’hui, j’exerce au sein d’un Ehpad privé et associatif à but non lucratif

Comment a commencé ton engagement ?

L’élection de F. Mitterand en 1981 fut pour moi un réel bonheur, pleine d’espoirs. Intéressée déjà aux questions politiques, j’ai vu, au gré des différents mandats présidentiels, la dégradation de nos services publics et s’accroître les inégalités. J’ai vu mes idéaux être malmenés au profit de politiques libérales, quand l’intérêt général n’est plus pris en compte au seul bénéfice des plus riches. J’ai découvert la France insoumise et son programme l’Avenir En Commun… ça m’a réveillé !

Quel est le combat que tu portes ou que tu souhaites mener ? 

Je milite à Rennes au côté d’associations d’aide aux personnes migrantes (Un Toit c’est Un Droit et le Collectif Sans-Papiers). Je soutiens leurs revendications pour obtenir un hébergement digne, pérenne 24h/24h toute l’année et pour tous. Je constate que l’Etat se soustrait à ses devoirs et à ses obligations et laisse des familles à la rue. Les associations sur le terrain font un travail remarquable mais s’épuisent, car humainement c’est insupportable.