Biographie

Qui es-tu ? 

Après des études de lettres à Aix-en-Provence et de journalisme à Paris, j’ai été journaliste professionnelle pendant 37 ans au quotidien régional Var-Matin, d’abord pour les pages locales de Draguignan, Fréjus-Saint-Raphaël puis comme reporter départementale pendant 17 ans. J’ai suivi la politique, l’éducation, les sujets touchant l’environnement, la société notamment. C’est un métier très prenant, mais intensément passionnant… J’ai été licenciée économique dans le cadre d’un PSE en 2015.

Comment a commencé ton engagement ?

Mon engagement à gauche a tout naturellement commencé par le syndicat. J’ai occupé de nombreuses fonctions au cours de ma carrière professionnelle au sein du SNJ-CGT : déléguée du personnel, élue au CE, au CHSCT… Ma profession m’interdisant un engagement ouvertement politique, j’ai attendu de cesser de travailler pour m’engager au sein du Parti de Gauche. J’ai rejoint la France insoumise dès sa création et je co-anime le groupe d’action de Fréjus-Saint-Raphaël (Var).

Quel est le combat que tu portes ou que tu souhaites mener ? 

Habitant dans une région très marquée par l’extrême-droite, les engagements qui me touchent le plus sont ceux liés au racisme, à l’exclusion, aux questions migratoires. Egalement les dossiers liés à l’environnement, dans une région très prisée par les bétonneurs. Enfin, les questions agricoles sont aussi importantes dans un secteur où les tenants de la culture en bio se battent comme de beaux diables pour survivre.

Mon actualité