CARAVANES DE L’UNION POPULAIRE - Jour 7 - Étape de Toulouse

Mercredi 17 août, la caravane populaire était à Toulouse.

C’est dans le quartier Bourbaki, accueilli·es par une quarantaine de militant·es de la région toulousaine, que les caravanier·es installent leur stand en bas des tours. Hadrien Clouet et François Piquemal, deux des quatre député·es de la Haute-Garonne, sont présents pour l’occasion. Beaucoup d’habitant·es sont présent·es et les discussions tournent autour de nos propositions en matière de lutte contre la vie chère. Nous rencontrons Alice. Elle soutient notre proposition de gel des loyers. Dans la proposition de loi que la NUPES a déposé pour lutter contre l’urgence sociale, nos parlementaires souhaitent étendre à l’ensemble du territoire l’encadrement des loyers et geler l’indice de référence des loyers, qui fixe un plafond d’augmentation des loyers pour les bailleurs. « On commence à être vraiment touchés par l’augmentation des loyers. Ma fille est allée faire ses études à Lille. C’est la même chose là-bas. Les prix deviennent démentiels en France, mais les salaires, eux, n’augmentent pas. » Dans l’immeuble voisin, Arthur, un sympathisant, devient correspondant d’immeuble. Il décide de nous accompagner faire du porte-à-porte et rejoint un groupe d’action. Amel vient nous rencontrer au stand avec sa poussette. Elle nous parle de l’épisode de sécheresse qui l’inquiète. « Je pense à mes enfants. Quel monde va-t-on leur laisser ?, nous interroge-t-elle. J’ai vu que certains très riches prenaient leur jet privé pour effectuer des trajets qu’ils pourraient faire en train ou en voiture, et n’appréciaient pas que certains pointent du doigt leur égoïsme. Vous savez, j’ai lu que les 11 min de tourisme spatial des multimilliardaires comme Elon Musk ont eux seuls plus émis de CO₂ que ce que les 1 milliard d’individus les plus pauvres émettront pendant toute leur vie. C’est normal ça ? » Amel est convaincue par notre proposition de règle verte, c’est-à-dire consommer moins que ce que notre Terre peut reproduire. « Faut tout changer ! »

L’étape de Montpellier a été annulée en raison des intempéries. Nous apportons tout notre soutien aux personnes qui ont été victimes des violents orages.

On se retrouve demain pour le compte rendu de l’étape de Villefranche-de-Rouergue et de Marseille !

➡️ Rendez-vous sur la page des caravanes de l’Union populaire pour retrouver les étapes près de chez vous
➡️ Suivez la caravane sur la page Facebook et sur le compte Twitter