Je condamne la guerre de la Russie en Ukraine

Le jeudi 24 février 2022, à son arrivée à La Réunion où il se rend pour la campagne présidentielle, Jean-Luc Mélenchon a réagi au déclenchement de la guerre en Ukraine par la Russie.

Jean-Luc Mélenchon a déclaré que « l’attaque russe contre l’Ukraine est insupportable » et que la Russie de Poutine prenait le risque d’un recul incroyable de l’Histoire sur le vieux continent. Il a dénoncé une démonstration de force qui faisait courir le risque d’un conflit généralisé. Il a appelé à ne pas entrer dans l’escalade militaire.

Le candidat de l’Union populaire à l’élection présidentielle a déclaré qu’il fallait défendre les intérêts vitaux de la France. Il a plaidé de nouveau pour une France non-alignée, souveraine et indépendante. Il a proposé que se tienne rapidement une réunion de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) afin que tous les protagonistes de la sécurité en Europe puissent discuter. Il a également dit que devait se tenir une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU, mais aussi une réunion de l’Assemblée générale de l’ONU pour condamner l’action russe. Il a appelé à une condamnation « claire, nette, précise », qui permette d’obtenir un cessez-le-feu et une sortie des troupes russes d’Ukraine. Il a rappelé sa position : on ne peut pas accepter de régler les problème par la violence et les conflits et il n’est pas acceptable qu’une armée franchisse les frontières en Europe.

Jean-Luc Mélenchon a ensuite parlé de son déplacement à La Réunion, expliquant que ce lieu est un lieu stratégique pour la France au coeur de l’océan indien. Il a appelé à mettre un grand coup de balai pour régler les problèmes, notamment d’accès à l’eau. Il a aussi dit qu’il allait récupérer des parrainages et essayer de convaincre les Réunionnais de voter pour son programme. Il a salué le rôle à ses côtés des élus réunionnais Huguette Bello, Younous Omarjee, Jean-Hugues Ratenon et Karine Lebon.