Antilles : l’échec de Macron est total

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Le mercredi 12 janvier 2022, Jean-Luc Mélenchon et Mathilde Panot tenaient une conférence de presse sur la situation aux Antilles.

Le candidat de l’Union populaire à l’élection présidentielle a appelé à une désescalade des tensions aux Antilles, en Martinique et en Guadeloupe. Il a expliqué que la politique du gouvernement était en échec absolu et il a appelé les dirigeants à écouter les revendications des syndicats et des collectifs citoyens.

Jean-Luc Mélenchon a rappelé que les Martiniquais et les Guadeloupéens ne pouvaient être tenus pour responsables de la situation sanitaire dans les Antilles. Il a appelé le gouvernement à mettre fin au couvre-feu, à rétablir les soignants suspendus pour cause de non-vaccination, à activer le plan ORSEC-eau et à rencontrer les organisations syndicales et citoyennes. Il a aussi appelé à distribuer des masques FFP2 dans les écoles et à installer des purificateurs d’air dans les salles de classe.

Plus largement, le candidat de l’Union populaire à l’élection présidentielle a rappelé qu’il n’y qu’un seul peuple en France et qu’il n’y a donc pas de sous-citoyens insulaires. Il a conclu en affirmant : « On ne peut faire vivre la France qu’à condition de se préoccuper de tout le monde ».