CARAVANES DE L’UNION POPULAIRE – Jour 1 – Étape de Nanterre

Samedi 18 décembre, pour la première étape de la caravane de l’Union Populaire des vacances de fin d’année, la caravane de l’Union Populaire s’est arrêtée à Nanterre à la Cité Picasso.

En bas des tours, une quinzaine de militant·es aident à installer le stand à l’arrivée de la caravane et se tiennent prêt·es à aller à la rencontre des habitant·es. Chacun·e a en tête les objectifs fixés à la Convention de Reims : 1 millions de portes toquées, 1 million d’inscription sur les listes électorales !

Au stand, Azzedine est tout sourire. Il tient un cerfa dans ses mains. Ce jeune homme a obtenu la nationalité française il y a quelques mois. L’inscription sur les listes électorales n’est toutefois pas automatique. Azzedine est fier : il pourra voter pour la première fois en France et ne nous le cache pas, c’est Jean-Luc Mélenchon qu’il préfère. « Je l’ai entendu à la télé parler de l’augmentation du SMIC que vous proposez. On en a besoin ici. Tout augmente, sauf nos salaires. On étouffe. »

En porte-à-porte, nous rencontrons Stéphanie. Elle nous fait entrer dans son appartement dont elle ne sort presque pas, et pour cause : les infrastructures ne sont pas adaptées à sa situation de handicap. « C’est une question de dignité. Ça suffit d’être tout le temps considérée comme une citoyenne de seconde zone. Ce n’est pas à moi de m’adapter, mais à la société de me permettre d’avoir accès aux mêmes services, d’organiser et de garantir mon autonomie. C’est insupportable. » Elle accueille avec intérêt les propositions de notre programme sur le handicap.

Plus tard, Fatma nous ouvre sa porte. Elle n’en peut plus de la diffusion des idées d’extrême droite partout dans les médias. « Il y a quelques années, ça aurait choqué tout le monde. Maintenant, tenir des propos totalement racistes ou homophobes, ça passe ! » Elle continue : « Face à l’extrême droite, il n’y en a qu’un : Jean-Luc Mélenchon. Les autres, ils ne luttent pas. » C’est également l’avis de Christine. Cette habitante a toujours voté dès 2012 pour Jean-Luc Mélenchon et a signé sur melenchon2022​.fr dès le 8 novembre. « Je ne mes suis jamais engagée. Mais là, je vais le faire parce qu’il faut que ça change pour tout le monde. Cette fois-ci, j’espère qu’on gagnera ! »

Rendez-vous sur la page des caravanes de l’Union populaire pour retrouver les étapes près de chez vous