Agence Nationale du Sport : audition du président, Michel Cadot

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Suite à son rapport sur la déclinaison territoriale de l’Agence Nationale du Sport, Michel LARIVE a questionné Michel Cadot, président de l’ANS et Sanaur Frederic directeur général, sur nos préconisations visant à garantir la représentativité des conférences ainsi que la participation de leurs membres.

« Avec mon collègue Bertrand SORRE, nous avons rendu un rapport sur la déclinaison territoriale de l’Agence Nationale du Sport en avril dernier. Nous avons auditionné des dizaines d’acteurs du secteur du sport à l’Assemblée nationale, en Ariège et dans le département de la Manche.  Notre but, lors de cette « mission flash », a été d’évaluer l’installation et le fonctionnement des nouvelles conférences régionales du sport, des conférences des financeurs, ainsi que l’établissement des projets sportifs territoriaux et des contrats pluriannuels de financement.

Nos travaux ont permis de formuler plusieurs propositions que je ne pourrai pas rappeler ici de manière exhaustive. Je souhaite donc vous interroger tout particulièrement sur les questions de représentativité au sein des conférences.

Pour commencer, nous avons constaté des aléas pesant sur la continuité des travaux entre collèges. Nous proposons donc d’organiser une meilleure synchronisation des échéances de désignation au sein des conférences régionales du sport, en considération de la date des prochains scrutins locaux, notamment ceux concernant le bloc communal. 

Aussi, nous préconisons d’évaluer la composition de ces conférences régionales du sport, avant l’expiration des mandats en cours. On pourrait y inclure, à effectifs constants, de nouvelles catégories, telles que le sport scolaire par exemple. Ces évolutions sont réclamées par de nombreux membres des conférences régionales que nous avons auditionnés. Certains déplorent l’absence de personnes qualifiées, d’autres critiquent la répartition même des sièges qui peut aboutir à la sous-représentation du mouvement sportif et, surtout, des territoires ruraux et des petites communes. 

Enfin et par souci de transparence, nous demandons dans notre rapport de préciser les règles de publicité autour des travaux et décisions des conférences régionales du sport et des conférences des financeurs.

Ainsi, Monsieur le Président et Monsieur le Directeur Général, je profite de votre présence ce matin pour vous demander quel est votre avis sur ces préconisations visant à garantir la représentativité des conférences ainsi que la participation de leurs membres ? »

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire