Adrexo, champion hors-catégorie de la maltraitance salariale !

On comprend mieux pourquoi il vous fallait renflouer les caisses avec ce nouveau contrat de distribution du matériel électoral : quand on dépense plus de 2 millions d’euros en 10 ans en frais judiciaires aux Prud’hommes, il faut pouvoir se refaire un peu.

Ma question aux dirigeants de la société Adrexo sur le fiasco des élections.