Justice des mineur·es : la Macronie cède à la chasse à l’enfant

Intervention de Danièle Obono, lundi 15 février 2021, lors de la dernière discussion générale du projet de loi du code de la justice des mineur·es, suite au rapport conclusif de la commission mixte paritaire

“Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !” À rebours d’un des principes fondateurs de la protection judiciaire de la jeunesse selon lequel l’enfance délinquante est d’abord une enfance en danger, et alors même que l’aide sociale à l’enfance est aujourd’hui notoirement, cruellement insuffisante, la Macronie cède à la chasse à l’enfant avec un nouveau code qui accentue la répression au détriment de l’éducation.