Hommage à Samuel Paty, quand le Gouvernement censure et bidouille une lettre de Jaures, toute honte bue…