Emmanuel Maurel, eurodéputé et candidat aux élections européennes

Emmanuel Maurel sur les chemins de Bourgogne-Franche-Comté à la rencontre des citoyen·ne·s

dans A la Une - Européennes 2019, Emmanuel Maurel

Emmanuel Maurel, député européen, candidat sur la liste de la France insoumise conduite par Manon Aubry parcourt à pied la région Bourgogne-Franche-Comté dans le cadre d’une opération baptisée : « Un autre chemin pour l’Europe ».

En 8 jours de marche et 180 km il traversera 3 départements et de très nombreuses communes afin d’être au plus près des préoccupations des citoyens et citoyennes des territoires sillonnés.

Accompagné de Denis Lamard, conseiller régional, de militant·e·s de la France insoumise et de la Gauche Républicaine et Socialiste, Emmanuel Maurel est parti mercredi 24 avril du restaurant d’insertion « Le Rouget Lisle » de Lons-le-Saunier pour rejoindre Frangy-en-Bresse via Bletterans. La journée fut marquée par un déjeuner avec des élu·e·s jurassien·ne·s puis par la visite d’Élan jardin-insertion à Nance. Cette structure financée notamment par des fonds européens œuvre en faveur d’une réinsertion par l’emploi. Ils cultivent de nombreux fruits et légumes biologiques et transforment leurs produits dans un atelier de conserverie.

Jeudi 25 avril, le départ a eu lieu à Louhans, capitale de la Bresse. Après 2 heures de marche et de rencontres au hasard des chemins, Emmanuel Maurel accompagné notamment de Bastien Faudot, conseiller départemental de Belfort, a fait une pause à Montret. Puis Laurence Lyonnais, colistière et originaire de la Bresse les a rejoint à St Germain-du-Plain avant un très bel échange avec un couple de maraîcher·e·s « Les paniers bio d’Ouroux » qui venaient de terminer de récolter les produits qu’ils ont vendus ce soir.

La soirée fut marquée par un échange avec des salarié·e·s de la maison de retraite de Varennes-Vauzelles qui souffrent d’un manque de moyens.

Comme chaque soir, la journée s’est terminée par un repas avec les militant·e·s locaux·les.

Il était vendredi dernier au marché de Chalon pour échanger notamment autour de la question du maintien de services de santé de qualité sur l’ensemble du territoire. Il poursuit ainsi un état des lieux du désengagement de l’Etat dans ce domaine pourtant si essentiel, après la visite de l’hôpital de Clamecy et de celui de la Charité il y a moins d’un mois. La journée se terminait à Mercurey.

« Un autre chemin pour l’Europe » en images