Inscrire sur les listes électorales

dans Agir près de chez soi

Nombre de participant·e·s : 2 ou plus
Matériel nécessaire : formulaires d’inscription, feuilles de mandat, éventuellement un appareil photo ou un téléphone faisant appareil photo, une imprimante et un ordinateur (ou une tablette) avec connexion Internet
Temps nécessaire : entre 1h et une demi-journée

 

Pourquoi c’est important ?

En 2012, 3 millions de personnes étaient non-inscrites les listes électorales (soit l’équivalent du nombre d’inscrits cumulés de Paris, Lyon et Marseille !). Autant de personnes qui ne peuvent exercer leurs droits de vote auxquelles s’ajoutent parfois les 6,5 millions de mal-inscrits (souvent pour cause de déménagement) qui ne peuvent pas toujours voter (procuration arrivée trop tard, difficulté à trouver un électeur ou une électrice qui vote dans la même commune). Et c’est en premier lieu les jeunes, les personnes les moins diplômées et celles ayant acquis la nationalité française qui sont le plus exclues ou éloignées de la citoyenneté. L’oligarchie qui règne sous la 5ème République s’accommode très bien de cette dissolution du peuple qui n’a plus de souveraineté.

Faire une campagne d’inscription sur les listes électorales, c’est donc donner la possibilité à chacun et à chacune de reconquérir sa voix politique, d’être à nouveau souverains, c’est-à-dire de pouvoir changer radicalement l’avenir du pays et donc sa propre vie. C’est aider à reconstituer le peuple dans une dynamique pour réécrire de A à Z la règle du jeu. Plus nous serons nombreux à investir les listes électorales, plus nous aurons de forces pour balayer le petit nombre de puissants (l’oligarchie) qui gouvernent sans le peuple et contre ses intérêts.

 

Comment faire ?

1) La première étape est de nous signaler que vous souhaitez participer à la campagne d’inscription sur listes électorales. Pour cela, remplissez le formulaire d’action et cochez la case « Inscrire des gens sur les listes électorales ». Notez que cette action peut être réalisée plus facilement dans le cadre d’un groupe d’action. N’hésitez pas à en rejoindre un !

2) Ensuite, prenez le temps de vous familiariser avec les modalités d’inscription.

3) Choisissez votre mode d’action pour aller à la rencontre des personnes qui pourraient être concernées (voir ci-après) :

  • Le porte-à-porte, s’il prend du temps, est la manière la plus efficace pour mener une campagne d’inscription. Munissez-vous de formulaires imprimés à distribuer aux personnes non-inscrites, d’un appareil photo et de feuilles de mandat pour photographier les pièces administratives demandées et inscrire des personnes qui ne pourraient pas ou n’auraient pas le temps de se déplacer en mairie (attention le porte-à-porte est interdit si vous travaillez pour la mairie ou pour une autorité administrative). Le porte-à-porte permet un moment d’échange privilégié autour de notre projet, de mobiliser des nouveaux appuis, voire des petits dons. N’hésitez pas à revenir voir la personne pour lui imprimer un document ou en cas d’inscription par procuration pour lui indiquer que vous avez effectué la démarche. Notre mot d’ordre, c’est « Votez pour balayer », notre mouvement c’est l’outil des citoyennes et citoyens, invitez-les à s’en saisir, nous ne sommes pas là pour vendre quelque chose. Invitez aussi les citoyen.e.s rencontré·e·s à en parler autour d’eux.
  • Organisez des stands d’inscriptions sur les marchés et les places de votre ville avec si possible un ordinateur (ou une tablette) connecté à Internet si l’inscription par le web est disponible dans votre ville. Les citoyen·e·s n’ont qu’à apporter leur pièce d’identité et justificatifs de domicile s’ils souhaitent s’inscrire par procuration.
  • Allez à la rencontre des associations qui pourraient être intéressées pour participer à notre campagne d’inscription sur listes électorales et lui donner une force de frappe plus forte.

 

Qui a des fortes chances de ne pas être inscrit sur les listes électorales ? 

  • Les jeunes ayant déménagé entre leurs 16 et leurs 18 ans, 15% des nouveaux électeurs et électrices ne sont pas inscrits automatiquement sur les listes
  • Les personnes ayant acquis la nationalité française récemment
  • Les personnes ayant eu 18 ans avant 1997 quand l’inscription n’était pas automatique sur les listes