Participer aux débats

dans Agir sur Twitter

Nombre de participant·e : 1
Matériel nécessaire : 1 ordinateur ou 1 téléphone
Temps nécessaire : de 15 secondes à plusieurs minutes

 

Pourquoi c’est important ?

Twitter est un espace d’échanges et de débats. C’est un lieu numérique privilégié pour convaincre de l’importance de la France insoumise. Il ne faut donc pas hésiter à répondre aux questions qui sont posées autour du mouvement.

 

Que faire ?

1) Répondre aux questions qui sont posées autour de la France insoumise (si vous ne savez pas comment faire, reportez-vous à la section « comment faire ? » ci-dessous). Que ces questions vous soient directement posées sur l’un de vos tweets ou bien qu’elles le soient faites plus largement sur le mode « Quelqu’un peut me dire pourquoi la FI… ? » ou « Quelqu’un peut me renseigner sur telle chose ? », répondez-y : c’est le meilleur moyen de convaincre !

2) Il ne faut pas hésiter non plus à contredire celles et ceux qui apportent des critiques en développant face à eux vos arguments et en apportant du contenu (des liens, des images, des vidéos). Prendre le temps de débattre, dans le respect de son interlocuteur/trice est un bon moyen de convaincre. Et si vous n’arrivez pas à convaincre la personne à laquelle vous vous adressez, n’oubliez pas que tou·te·s les utilisateurs/trices de Twitter peuvent voir le débat que vous avez avec une personne et y participer, et peuvent donc, de leur côté, être convaincu·e·s !

 

Attention : ne nourrissez pas le troll

C’est l’une des règles les plus importantes de tout débat numérique : « don’t feed the troll » ou, en français : « ne nourrissez pas le troll ». Le « troll » est une personne dont l’unique but de vous faire perdre du temps et de l’énergie : il critiquera tout ce que vous direz ou ferez, il sera de mauvaise foi, il cherchera à vous faire sortir de vos gonds, il dira des choses insultantes. En lui répondant, vous le « nourrissez » et il ne s’arrêtera plus. Le mieux est de l’ignorer. On repère rapidement un troll, alors si vous sentez que vous avez à faire à ce type de personnage, n’insistez pas et passez à autre chose !

 

Comment faire ?

On appelle « Mentions » l’outil qui permet d’interagir avec les autres utilisateurs/trices de Twitter et d’engager avec eux ou elles des discussions. Leur utilisation est très simple : il suffit d’utiliser le « @ » suivi du nom d’utilisateur/trice Twitter auquel vous souhaitez vous adresser. Par exemple, pour vous adresser à la France insoumise sur Twitter, il vous suffit d’écrire : « @FranceInsoumise » quelque part dans votre tweet.

Lorsque vous mentionnez quelqu’un, il ou elle reçoit une notification. Cette personne voit donc que vous l’avez mentionnée. Notez que les tweets commençant par une mention sont moins visibles sur Twitter que les autres. Pour éviter cet effet, on utilise simplement un point discret devant la mention. Par exemple : « .@FranceInsoumise est un super mouvement, je m’y implique pour que viennent les jours heureux !».

De la même manière qu’il existe un bouton « Retweeter » et un bouton « aimer », il existe aussi un bouton « Répondre » à un tweet. C’est la petite flèche située en bas à gauche du tweet. Quand vous cliquez dessus, une boîte s’ouvre dans laquelle vous pouvez écrire un message qui commence par une mention de la personne à laquelle vous répondez (et n’oubliez pas, si vous voulez que votre réponse s’affiche partout, mettez un point devant la mention).